Skip to content

Choix de poèmes russes contemporains

avril 19, 2013


Le 16 avril 1953, Literaturnaja Gazeta publiait un article de la poétesse léningradoise Olga Bergoltz, « Conversation sur la poésie lyrique ». A la fin d’un récent récital de poésie, disait-elle, un auditeur lui avait demandé : « Et maintenant ne pourriez-vous pas nous dire quelques poèmes lyriques ? » Or, Olga Bergoltz croyait n’avoir lu ce soir-là que des poèmes lyriques… La poésie lyrique, écrasée sous le poids de la description objective, se mourait en U.R.S.S. Quel que fût
le thème des oeuvres, « le héros lyrique et sa relation individuelle aux événements et au paysage » en étaient absents. Le 21 décembre 1954 au IIe Congrès des Écrivains soviétiques, Olga Bergoltz critique plus nettement l’héritage lyrique soviétique : « Sans une véritable expression libre de la personnalité, il ne peut pas y avoir de lyrique sociale. Il n’y en a pas eu autrefois, il n’y en aura pas à l’avenir ».
Les paroles mesurées de l’auteur des Étoiles du jour faisaient basculer tout un passé dans le néant. Le vide ainsi créé devait susciter des vocations : en 1954 un jeune étudiant en architecture, âgé de vingt et un ans, André Voznesenskij, envoie ses premiers poèmes à Pasternak.
Puis apparaissent Bulat Okudžava, le retentissant Station Zima d’Evtusenko, les premiers vers de Bella Ahmadulina1. En 1958 à Lenin grad Nicolas Aseev, l’ancien compagnon de Majakovskij, s’enflamme pour un jeune ouvrier tourneur de vingt-deux ans, Viktor Sosnora. Il téléphone à Sluckij : « Sosnora, c’est Lermontov ! » Sluckij accorde que « par son aspect extérieur Sosnora rappelle quelque peu, en effet, Lermont ov: il est maigre, noir de cheveux, renfermé » mais il élève quelques objections. Alors Aseev grincheux réplique : « C’est Lermontov, je vous dis, Lermontov, et ne discutez pas ! » et il raccroche brutalement2.
L’exaltation d’Aseev exprime la force du renouveau qui grise un peu le vieux poète.
Lire en ligne ici

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :