Skip to content

Choix de poèmes russes contemporains

avril 19, 2013


Le 16 avril 1953, Literaturnaja Gazeta publiait un article de la poétesse léningradoise Olga Bergoltz, « Conversation sur la poésie lyrique ». A la fin d’un récent récital de poésie, disait-elle, un auditeur lui avait demandé : « Et maintenant ne pourriez-vous pas nous dire quelques poèmes lyriques ? » Or, Olga Bergoltz croyait n’avoir lu ce soir-là que des poèmes lyriques… La poésie lyrique, écrasée sous le poids de la description objective, se mourait en U.R.S.S. Quel que fût
le thème des oeuvres, « le héros lyrique et sa relation individuelle aux événements et au paysage » en étaient absents. Le 21 décembre 1954 au IIe Congrès des Écrivains soviétiques, Olga Bergoltz critique plus nettement l’héritage lyrique soviétique : « Sans une véritable expression libre de la personnalité, il ne peut pas y avoir de lyrique sociale. Il n’y en a pas eu autrefois, il n’y en aura pas à l’avenir ».
Les paroles mesurées de l’auteur des Étoiles du jour faisaient basculer tout un passé dans le néant. Le vide ainsi créé devait susciter des vocations : en 1954 un jeune étudiant en architecture, âgé de vingt et un ans, André Voznesenskij, envoie ses premiers poèmes à Pasternak.
Puis apparaissent Bulat Okudžava, le retentissant Station Zima d’Evtusenko, les premiers vers de Bella Ahmadulina1. En 1958 à Lenin grad Nicolas Aseev, l’ancien compagnon de Majakovskij, s’enflamme pour un jeune ouvrier tourneur de vingt-deux ans, Viktor Sosnora. Il téléphone à Sluckij : « Sosnora, c’est Lermontov ! » Sluckij accorde que « par son aspect extérieur Sosnora rappelle quelque peu, en effet, Lermont ov: il est maigre, noir de cheveux, renfermé » mais il élève quelques objections. Alors Aseev grincheux réplique : « C’est Lermontov, je vous dis, Lermontov, et ne discutez pas ! » et il raccroche brutalement2.
L’exaltation d’Aseev exprime la force du renouveau qui grise un peu le vieux poète.
Lire en ligne ici

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :