Skip to content

La poésie s’invite au Priba d’Azazga

avril 9, 2013

Source : Kabyle.com 09/04/2013



Durant la journée du 6 mars 2013, le centre commercial Priba d’azazga a innové en offrant son porche à deux grands poètes kabyles. Après le premier essai de vente-dédicace avec Malika Arabi, les responsables de ce somptueux centre commercial récidivent avec cette fois-ci l’imprésentable Ahcene Mariche et son traducteur attitré Lounes Ameziane. Notons que nous avions déjà consacré un article aux deux poètes.

La vente dédicace a débuté à 9 heures du matin et n’a pris fin qu’aux environ de 17 heures. Cet événement a suscité la curiosité et l’engouement des nombreux citoyens venus faire leurs emplettes en ce jour de week-end qui coïncide avec la fin des vacances scolaires de printemps. Les recueils de poésie mis en vente par Ahcene Mariche, le collier d’idée (Tazlagt n Tikta) en tamazight ainsi que la toupie et l’échelle en français et en tamazight se vendaient comme des petits pains. « Qui a dit que les gens ne s’intéressent pas à la lecture en général et la poésie en particulier » lance tout ravi l’auteur. M. Mariche nous informe que son recueil la toupie et l’échelle sortira bientôt en France avecles éditions edilivre.

Pour Mr Ameziane lounes, auteur de « Timucuha », une compilation d’une partie des fables de la fontaine traduites en tamazight, la satisfaction est double puisqu’il est en plus traducteur du recueil la toupie et l’échelle (Tibernint d selum en tamazight). Son livre a fait le bonheur de beaucoup d’écoliers qui accompagnaient leurs parents. « La demande des livres en tamazight ne cesse de croître. Le premier tirage de mon livre est épuisé et j’en suis à mon deuxième » assure lounes
Ameziane.

L’idée de s’ouvrir sur le monde de la culture a germé entre les responsables de ce magasin et Kabyle.com. Cet établissement commercial a ramené un savoir-faire sans pareil pour la région.

« L’idée en elle et la bienvenue puisque nous pensions depuis toujours à la question de savoir comment participer à la promotion culturelle » dit Mr Seghir. Et d’ajouter : « si nous arrivons à dégager un espace à l’intérieur du magasin, nous pourrons créer un coin pour le livre et la presse locale et internationale ». D’ailleurs, nous avons remarqué la mise en vente de magazines notamment français depuis peu.

A la fin de la vente-dédicace, Mr Ahcene Mariche résume : « je suis très ravi de cette journée où j’ai rencontré mes lecteurs venus des quatre coins de la Kabylie. Je ne terminerai pas sans remercier les responsables de Priba pour leur disponibilité et leur amabilité. Promesse leur est donné de revenir à chaque que j’aurai du nouveau sur les étals »


No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :