Skip to content

L’ire des marges, une nouvelle maison d’édition de poésie

février 20, 2013

Source : Poezibao


L’Ire des marges est la réalisation collective de quelques femmes et hommes de bonne volonté animés d’un même amour des livres et réunis par une amitié assez forte pour oser tenter ensemble l’aventure de l’édition dans un contexte où certains prédisent la fin du livre papier.

En effet, confrontée depuis quelques années à la révolution numérique, la production littéraire commence à se dématérialiser ou, plus exactement, à se matérialiser sous de nouvelles formes qui, parce qu’elles reposent sur des fichiers informatiques reproductibles à l’infini et destinés à des supports technologiques sans cesse plus nombreux (ordinateurs, liseuses, tablettes, smartphones…), bouleversent les modes d’accès à l’écrit et les pratiques de la lecture et, donc, l’économie du livre.

Conscients de cette réalité nouvelle, nous avons néanmoins choisi de nous engager dans la voie de l’édition papier, considérant qu’elle conservait toute sa raison d’être. Car malgré les Cassandre, l’apparition du numérique ne voue pas à l’inutilité les ouvrages papier qui constituent la seule manière de perpétuer une propriété essentielle du livre : offrir un accès direct au contenu sans la mise en œuvre d’un dispositif technique tiers. C’est cette caractéristique, commune à toutes les formes qui ont précédé le numérique – tablette d’argile, volumen, codex, incunable, imprimé… – qui permet, depuis des siècles, la transmission des écrits d’une personne à une autre et à travers les époques.

Avec le numérique, cette « permanence » de l’écrit n’est plus garantie. D’abord parce que l’accès à celui-ci suppose un préalable : il faut disposer de la technologie qui en permet la lecture. Ensuite parce que, même équipé du dispositif technique adéquat, la consultation du contenu peut être empêchée ou restreinte par la mise en œuvre des fameux DRM (pour digital rights management) et autres mesures techniques de protection (MTP). Dans ces conditions, c’est l’accès au livre et sa libre circulation qui se voient menacés sous l’emprise de la technique.

C’est pourquoi, si l’apparition du numérique a ouvert de nouvelles perspectives à la diffusion de l’écrit et des œuvres littéraires, nous estimons que ce nouveau format ne garantit pas à lui seul ce rôle essentiel qu’a exercé le livre papier dans la circulation des idées et l’accès du plus grand nombre au savoir.

C’est cette conviction qui a déterminé notre choix de conjuguer les deux versions, papier et numérique, en veillant à ce que les soins apportés à l’édition papier soient un gage de plaisir pour le lecteur attaché à l’expérience sensible qu’elle procure.

Cependant, nous n’ignorons pas le poids du marché qui, par nature, favorise l’offre de biens et de services garantissant les plus fortes marges (d’exploitation, s’entend) et compromet l’existence de tous les acteurs dont le taux de marge n’assure pas un certain niveau de rentabilité. Dans ces conditions, il est à craindre que l’édition papier, dont les coûts de fabrication sont incontestablement plus élevés que ceux du numérique, soit rejetée « à la marge » et réservée à une minorité d’écrits.

La création de L’Ire des marges procède du refus de cette logique. Empruntant à notre mémoire d’écoliers le souvenir de ce mince liseré rouge bordant l’espace de la page réservé à l’écriture, nous avons fait de cette ligne notre fil rouge qui,semblable à celui évoqué par Goethe, court d’un bout à l’autre de nos livres, de telle sorte qu’on ne peut le détacher sans tout délier…

www.liredesmarges.fr 


Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :