Skip to content

Lectoure. Journées d’études sur la poésie d’Hédi Bouraoui

février 13, 2013

La depeche.fr 13/02/2013



Hédi Bouraoui lors d'un de ses passages à Lectoure./DDM, arch. H. M. ()

Hédi Bouraoui, auteur d’origine tunisienne, fut élève au lycée Maréchal-Lannes de Lectoure et à l’Université de Toulouse-Le Mirail, pour devenir professeur d’université au Canada. L’approche de Hédi Bouraoui des diverses littératures (littérature française, francophone de l’Ontario, du Maghreb, de l’Afrique sub-saharienne, des Caraïbes) met l’accent sur l’apport socio-culturel, l’identité, l’altérité et la différence. Héritier de trois cultures, maghrébine, française et canadienne, il emprunte son inspiration aux valeurs culturelles du «village global.» Il rappelle que «la mosaïque canadienne fait écho à son multiculturalisme». Selon Georgette Toësca, il est «un des meilleurs représentants de ce que peut être une symbiose de cultures qui vit cette expérience avec enthousiasme et équilibre».

Son background a naturellement conduit à cette initiative de journées d’études sur la poésie de Hédi Bouraoui, du 23 au 26 mai, qui se dérouleront salle de la Comédie, rue Nationale à Lectoure. Elles ont pour but de réfléchir sur la poésie de Hédi Bouraoui, un écrivain qui se définit d’abord comme un auteur de poèmes, romans, nouvelles, contes et essais mais qui est également un critique littéraire à la renommée internationale.

La durée de chaque communication devrait être d’une vingtaine de minutes, plus dix minutes pour une discussion. Les propositions (environ 250 mots), plus un paragraphe bio-bibliographique de l’intervenant(e) sont à envoyer à l’adresse mail suivante : pierre.leoutre@gmail.com ou une copie papier à Association le 122, chez Pierre Léoutre, 122, rue Nationale, 32700 Lectoure (France). La date limite du dépôt du titre et du résumé des communications est fixée au dimanche 31 mars. La version finale de la communication sera de l’ordre de 10-15 pages maximum, en format Word Times New Roman 12, double espace, à adresser le plus tôt possible après que le résumé de la communication soit accepté.

L’association «Le 122» a l’intention de sélectionner et publier «Les Actes du colloque». Les personnes qui ne peuvent pas venir sont invitées à soumettre une communication, qui sera prise en considération pour publication dans «Les Actes».

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :