Skip to content

Rencontres poétiques à l’Université Permanente de Nantes

janvier 22, 2013

26 février 2013 – 28 février 2013

  • Cinquièmes rencontres et lectures poétiques d’hiver :

26 et 27 février 2013, de 14h30 à 16h30

  • « Les Regrets  » J. du Bellay – Récital-lecture par Éric Simon, voix et guitare :

28 février 2013 à 14h30

Ateliers et Chantiers de NantesSalle Jorj Morin
2 bis Boulevard Léon Bureau, Nantes

Conception, coordination, animation : Éric Simon. Pour cette cinquième édition, à nouveau six auteurs à découvrir. Ils ou elles sont poètes de notre temps, ayant forgé leur outil dans le retour constant à la source du langage et de l’expressivité. Ils sont également porteurs d’une expérience singulière, faite de leur propre vie et de leurs lectures : lecture de la poésie, lecture dans la poésie, lecture du monde aussi, et des autres….

Tout cela fait trace, comme à notre insu, et ces moments de rencontre sont des occasions privilégiées de partage et d’approfondissement de paysages parlés ou silencieux qui étonnent ou émerveillent toujours.

Cinquièmes rencontres et lectures poétiques d’hiver
Mardi 26 février 2013 à 14h30

  • Roland Cornthwaite
Né en 1954 à Annecy, est instituteur. Auditeur assidu de lectures de poésie, il s’interroge sur ce qui la constitue aujourd’hui, dans ces multiples regards, dans la foule des langages et dans son obstination. Il a publié un texte extrait d’un carnet de Loire sur la revue internet Terre à ciel. Il lit régulièrement ses textes dans des lectures publiques, étant plus particulièrement intéressé par les rapports que la communication directe entretient avec les auditeurs.  Il travaille actuellement à un ensemble de textes sur la « mémoire portuaire » à partir de photos.
  • Séverine é.
Séverine é habite en Loire Atlantique. Elle écrit depuis plusieurs années et a été éditée chez Soc et Foc en 2010 pour le livre  7 femmes. Une exposition et des ateliers textes et photographies ont été réalisés autour de ce travail. Elle a aussi écrit et participé Aux sentiers des poètes avec Soc et Foc en novembre 2011. Sur d’autres textes, elle est publiée dans la revue de poésie Décharge (décembre 2012) et un prochain numéro de la nouvelle revue Cabaret « Le Je à la nantaise ». Depuis 2009, elle participe activement aux créations de la compagnie La Cabane basée à Clisson : une compagnie qui crée des spectacles danse et poésie à voix haute. Et, depuis octobre 2012, elle écrit et met en voix, seule, des « Tartines poétiques » (différentes petites formes de poésie à voix haute) pour les théâtres, les biliothèques, les scolaires, les espaces publics… Séverine é construit une poésie contemporaine qui parle du corps, du tactile, du difficile à mettre en mots, de la langue qui nous habite.  http://www.compagnielacabane.fr
  • Sophie G. Lucas
Née en 1968 à Saint-Nazaire. Vit à Nantes depuis une vingtaine d’années. Participe à la vie de la Maison de la Poésie de Nantes et au site de poésie terreaciel. Publications en revues (303, Décharge, Dans la Lune, Gros Textes, N4728, Contre-allées, Encres Vagabondes, Spered Gouez..). Bibliographie : Ouh la Géorgie (Décharge/Gros Textes, coll. Polder 126, 2005), Nègre blanche (L’Idée Bleue, 2007), Panik (éd. Le Chat qui tousse, 2008), Sous le ciel de nous (éd. Contre-allées, 2007), Prendre les oiseaux par les cornes (éd. Le Chat qui tousse, 2010), Moujik moujik (éd. Les Etats Civils, 2010), Se recoudre à la terre (avec neige) (éd. Contre-allées, coll. Lampes de Poche, 2011).
Mercredi 27 février 2013 à 14h30
  • Jacquy Joguet
Né en 1946, vit à la Roche-sur-Yon. À la retraite après avoir exercé le métier d’éducateur spécialisé auprès de familles en difficulté et conjointement celui de conteur en semi-professionnel (« contes de bric et de broc », contes avec objets). Aujourd’hui utilisation d’objets et de personnages dans des créations plastiques (2 expositions). Ecriture poétique en prose : aphorismes, stances-poèmes. Publication de textes en revue : Saltimbanques, Triage, Décharge, Voix d’Encre, bientôt dans Littérales. 2 recueils publiés, Les heures nous frôlent (éd. Echo-Optique, 2006) et On nous avait donné les étoiles  (éd. de l’Atlantique, 2010). 1 nouveau recueil en préparation : De bois tendre avec peu d’écorce.
  • Yves Moulet
Poète et plasticien né en 1949 à La Chapelle-Sur-Erdre. Etudes de lettres à Nantes, Angers et Rennes. Enseignant, il a privilégié dans ses actions les projets de lectures-rencontres avec des écrivains et des conteurs (Jean Rousselot, Kenneth White, Rabah Belamri, Charles Carrère…). Il a participé à de nombreuses animations et lectures poétiques. Il écrit et aborde toutes les formes d’écriture sur des supports peu conventionnels (bûchettes de bois, bâtons, morceaux de différentes formes que lui a légués son père menuisier, des galets, des baguettes de marbre, du plexiglas, du verre, du papier de sa fabrication… ) .   Fidèle depuis plus de 30 ans au même éditeur il a publié une douzaine de recueils. Il vit sur les bords de L’Erdre, attentif aussi à la quiétude de ses paysages. De mémoire d’aube  (Préface d’Yves Cosson) ( éd. Traces), plusieurs publications aux éditions du Petit Véhicule, dont Espace d’un regard de chaque jour, De l’émail des mots sur l’ivoire intérieur ( Préface de Daniel Briolet) De toi maintenant (Préface de Jean Loïc Lauzevis), De purs murmures (ode à Mahmoud Darwich), etc… De nombreux livres en préparation.
  • Michel Talon
Né à Vichy en 1949. Il a publié dans de nombreuses revues dont  Vents et marées, Jalons, Laudes,  Le Cri d’os, Traction-Brabant, Multiples, Diérèse, Poésie sur Seine, Poésie 1,… De 1977 à 1982, il a lui-même animé la revue Poésie vivante. Lectures rencontres au Forum des Halles, Maison de la poésie de Paris en 1991, au Théâtre Molière à Paris en 1995. Quelques recueils de poésie : La nuit verte (éd. Bibliothèque de Mantes-La-Jolie, 1977), Désir sans mémoire (éd. Chambelland, 1985, prix Charles Vildrac de la SGDL), Haute voie (éd. Chambelland, 1989), Le ciel au front (éd. Clapas, 1995), Le guetteur (éd. La Bartavelle, 1997), Par défaut (éd. La Bartavelle, 2004), Fièvres du mystère (éd. Abatos, 2009). Plusieurs inédits.

Récital-lecture « Les Regrets » de Joachim Du Bellay (durée : 1h) par Éric Simon (voix et guitare).
Jeudi 28 février 2013 à 14h30
Le titre des Regrets suggère des sentiments d’une tonalité noblement mélancolique ou nostalgique un peu trop explicitement exclusive pour composer la seule marque de cette centaine d’impeccables sonnets. Il ne rend pas compte d’autres aspects essentiels de la nature poétique de Du Bellay : sa lucidité sans équivoque, son humour subtil et franc, un entrain allègre qui rend léger l’alexandrin, le délivre de sa rigueur présumée de carcan formel. Ce qui nous touche aussi dans ces poèmes, c’est la limpidité de la langue, l’expression claire d’une personnalité dont la voix vous atteint sans intercéder. Cette langue, parce qu’elle sait être savante autant que simple et qu’elle ne toise jamais le lecteur du haut de sa qualité ou de son raffinement, est faite pour résister aux modes qui passent et aux siècles qui ne reviennent pas : elle semble décidément forgée dans une matière incorruptible.
Ce récital se compose d’une sélection de sonnets qu’Eric Simon fait dialoguer entre le lire, le dire et ses propres mélodies.


No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :