Skip to content

Christophe Tarkos : « Tu tiens sur tous les fronts »

janvier 16, 2013

Source : Telerama 19/01/2013



Découvrir ce collage de textes lapidaires tirés de l’oeuvre du poète underground Christophe Tarkos, disparu il y a huit ans, c’est partir en voyage. Avec pour guides deux compères que tout oppose : Hervé Pierre, comédien baroudeur aujourd’hui à la Comédie-Française, et Pascal Duquenne, l’acteur hors norme du Huitième Jour (1996), de Jaco van Dormael. Chacun impose sa présence. L’un parle sans arrêt ; l’autre écoute, disponible à toutes les élucubrations du premier. Entre les deux, le courant file, avec, pour catalyseur, une onde sonore ludique et travaillée.

Et la parole de Tarkos résonne telle une musique absurde et modeste dont la couleur est celle de la vie, version douce-amère. Elle dit ses plaisirs — aimer, manger, rire — et ses angoisses — tomber, mourir. Musique dont les notes sont les mots les plus simples (ceux de tous les jours), retournés, broyés, répétés à l’extrême. Comme chez Joyce ou Beckett. — E.B.

 

| Mise en scène Roland Auzet | 1h | Les 16 et 17 janvier à Besançon (25), tél. : 03 81 87 85 85 | Du 12 au 14 février à Grenoble (38), tél. : 04 76 00 79 00 | Du 19 au 23 à Oullins (69), tél. : 04 72 39 74 91.


No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :