Skip to content

Nouveau recueil de poésie de Mohamed Ghobrini

décembre 3, 2012

Source : La dépêche de Kabylie 28/11/2012


Le poète Mohamed Ghobrini vient de sortir un nouveau recueil intitulé « Youcef Oukaci, le cavalier poète », édité par la maison « ELAmel » et qui est actuellement disponible sur le marché. Il s’agit d’un recueil de poésie relatant la vie et l’œuvre de l’artiste et grand poète Youcef Oukaci, une poésie exprimée dans les trois langues : français, tamazight et arabe.  Dans les premières pages, le poète nous présente Youcef Oukaci, ensuite il nous présente sa production de poèmes en expliquant son choix du thème ainsi que son choix d’écrire dans les trois au même temps. Dans la première partie de son ouvrage  intitulé « hommage et reconnaissance », il nous présente Youcef Oukaci, dans trois poèmes, en tant que personnage de la société kabyle, tout en parlant de sa belle poésie et de ses valeurs avec lesquelles il influença les citoyens de sa région.  Dans la deuxième partie de l’ouvrage, intitulée « sagesse et référence », Mohamed Ghobrini, à travers deux poèmes, nous rapporte la sagesse dont Youcef Oukaci a fait preuve tout au long de sa vie, ce qui a fait de lui un modèle très respecté de tout le monde.  Dans la dernière partie, intitulée « le cavalier poète », Mohamed Ghobrini aborde à la fois, la maturité de l’homme, son éloquence et surtout de sa fermeté : « C’est moi Youcef le sage, les gens des plaines et des montagnes connaissent ma force, comme un lion brave le danger, je suis cavalier si nécessaire, je suis le responsable en puissance », dans ces extraits des poèmes de M. Ghobrini, on ressent la force et la puissance de Youcef Oukaci. Celui-ci, pour rappel, est l’un des premiers poètes de Kabylie. Il a vécu entre le 17ème et le 18 ème siècle. Il est né en 1680 au village Ath Kourat d’Ath Jennad, il a étudié le coran et la langue arabe. Vu que la période dans laquelle il a vécu n’a pas laissé d’écrit, on ne connaît sur ce poète que peu de chose, et ce qu’on connaît a été délivré par l’association culturelle « Youcef Oukaci ». Il est poète et cavalier puissant, il a été leader dans plusieurs batailles contre les Turcs. Il est décédé en 1747.  

Biographie de Mohamed Gobrini 

Il est originaire d’Aït Zellal en Grande Kabylie, il fut attiré dès son jeune par la poésie, notamment berbère. Ses premiers essais, il les a publiés en arabe et en français alors qu’il était encore lycéen. Ensuite il a exercé la fonction de professeur avant d’opter définitivement pour le journalisme. Mohamed Gobrini fut rédacteur en chef à El Moudjahid, puis chef de bureau au quotidien Le soir d’Algérie et au quotidien L’horizon à Tizi-Ouzou.  Il fonda avec un groupe de journalistes professionnels l’hebdomadaire régional « Thamurt ». En 1986, il obtiendra le premier prix du concours international de littérature sur Kim Jung II à Pyong Yong (Corée du Nord). Ses poésies en tamazight remontent aux années quatre-vingt-dix, lorsqu’il a été sollicité pour faire partie du jury du premier festival sur Mohand Oumhand. En tant que conférencier, il aura participé à plusieurs activités culturelles et artistiques notamment au festival Youcef Oukaci qui se déroule chaque année dans la région d’Ath Jennad. Mohamed Ghobrini est également auteur de plusieurs articles et reportages sur les actions humanitaires et cela en tant que conseiller à la communication et aux relations extérieures au bureau des Nations Unies.   Récemment Mohamed Ghobrini a obtenu le premier prix national de littérature Amazighe pour l’année 2011.


No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :