Skip to content

# La poésie contemporaine expliquée à mon fils

novembre 12, 2012


Aux enfants que je n’ai pas eu. Qui ne savent pas le bonheur qu’ils me doivent.
 [1]

Tu vois, mon petit, le monde se divise en deux grandes catégories : ceux qui connaissent la poésie, et les autres, tous ceux qui ne la connaissent pas, ou pas bien, ou de loin. Les premiers sont rares et les seconds constituent l’écrasante majorité. Et parmi les premiers, il y a ceux qui l’écrivent, la poésie, et ceux qui la lisent. Or, tu verras, quand tu feras partie de ceux qui connaissent, que ce sont, à peu de chose près, les mêmes. Autrement dit, la poésie n’est bien souvent lue que par ceux qui l’écrivent, qui en écrivent. Par ceux qui en sont. Ils se lisent les uns les autres, bouclent la boucle. Je n’irais pas jusqu’à te dire qu’elle tourne en rond, cette chose-là. Mais si tu vois ce qu’est une vase clos, tu peux déjà te faire une petite idée. C’est un peu une grande famille. Une famille un peu décomposée, un peu recomposée, mais voilà l’idée. Une famille, une communauté, avec toutes les amours et les dissensions de rigueur.

Alors voilà, mon petit, personne ne lit de poésie. Presque personne. Comme elle n’est pas lue, elle ne se vend pas, donc elle ne génère aucun revenu (ne parlons même pas de profit), donc elle n’existe pas en dehors d’un cadre bien défini fait de bénévolat, de mécénat et d’amour de l’art. Et si personne ne lit de poésie, personne ne peut savoir ce qu’est la poésie, ne serait-ce que la multitude de formes qu’elle peut emprunter de nos jours. Je te donne un exemple, tiré du quotidien, ça t’aidera à comprendre. Ça se passe au travail. Imagine que je suis avec un collègue, devant le portail, à la veille des vacances. Tu y es ?
.
.
lire la suite du texte sur Fibrilations

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :