Skip to content

Royan : Echancrures met des poèmes en images

octobre 24, 2012

Source : Sud-Ouest 20/10/2012



culture Avec « Haïku », l’espace d’art contemporain propose un voyage dans le Japon d’hier et d’aujourd’hui à travers les arts visuels

Blue Yeti et son logiciel permettant de créer de la musique en dessinant sera impliqué.

Blue Yeti et son logiciel permettant de créer de la musique en dessinant sera impliqué. (photo blue yeti)


Le centre d’art contemporain de Royan, par le biais de l’association Échancrures, entame le second volet de son projet culturel avec le Japon. À partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 30 décembre 2012, la galerie des Voûtes du Port accueille l’exposition Haïku.

Une exposition qui met à l’honneur ce genre poétique japonais à travers le prisme de différents artistes et de leurs techniques, principalement visuelles. Le haïku, poème court très codifié, se veut une ode au quotidien, à la beauté des choses simples, un hommage au moment présent. Il invite à la contemplation et à la réflexion. Sa « traduction » en arts visuels apparaît alors naturelle.

cachePubVide(‘idPosition1’);

L’exposition présente des artistes japonais, dont la photographe internationale Rinko Kawauchi et la plasticienne Haruna Kishi, mais aussi le travail de Bernard Szajner (en résidence à Échancrures), un hommage rendu au cinéaste fasciné par le Japon : Chris Marker, ainsi qu’une installation interactive des Royannais de Blue Yeti ou encore une lecture de Jack Kerouac, mise en musique, de ses propres Haïkus. Pour Frédéric Lemaigre, directeur artistique d’Échancrures, cette exposition « se veut à la fois poétique et spectaculaire ».

Inauguration ce soir

L’exposition « Captures #29 : Aïku » sera inauguré ce samedi soir, 18 heures, à la galerie des Voûtes du Port. Vernissage suivi d’une conférence et d’une séance de signature de Sophie Cavaliero, auteur du livre « Nouvelle garde de l’art contemporain japonais », paru aux éditions Le Lézard Noir. À 20 h 30, à la salle de spectacle, 112, rue Gambetta, une projection du film de Chris Marker « Sans Soleil », prolongera cette soirée inaugurale.

L’exposition « Aïku » sera ensuite visible jusqu’au 30 décembre, du mardi au dimanche, de 15 heures à 18 heures. Entrée libre. Des visites commentées sont possibles, sur rendez-vous. Renseignements à l’Espace d’art contemporain, 19, quai Amiral-Meyer. Tél. 05 46 39 20 52 ou 05 46 23 95 91.


No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :