Skip to content

IL EST MORT, LE POÈTE – La Turquie pleure Neşet Ertaş

octobre 3, 2012

Source : le petit journal 02/10/2012



Il était surnommé le “plectre de la steppe” (bozkırın tezenesi). Grand maître de la musique populaire turque (Türk halk müziği), virtuose du bağlama, Neşet Ertaş est décédé la semaine dernière à l’âge de 74 ans.

Depuis ses débuts dans les années 1950, ses chansons ont inspiré des générations d’artistes. Certains parlent de lui comme d’un aşık des temps modernes, dans la lignée de ces bardes d’Anatolie centrale qui promenaient leurs chants et leurs instruments de village en village.

En 2010, l’Unesco avait classé Neşet Ertaş parmi les “trésors humains vivants”. Auparavant, il avait refusé le titre “d’artiste d’État” offert par la Turquie, déclarant vouloir rester un “artiste du peuple”. Il repose désormais dans sa ville natale, Kırşehir, aux côtés de son père Muharrem Ertaş, un autre grand chanteur populaire dont il disait avoir tout appris.


.
.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :