Aller au contenu principal

PRIX DE LA POÉSIE du 14ème Salon international du Livre insulaire de Ouessant

août 28, 2012
Source : MontrayKreyol 20/08/2012


Ce dimanche 19 août le jury du prix de poésie du 14ème Salon international du Livre insulaire de Ouessant a décerné au grand poète haïtien Anthony Phelps son prix de poésie.

Agé de 84 ans, cet opposant à la dictature de Duvalier, exilé au Québec depuis 1964, auteur notamment d’un livre culte pour tous les Haïtiens, Mon pays que voici, voit ainsi son immense œuvre poétique saluée en France.

Qu’il évoque son enfance heureuse en Haïti ou l’Amérique métisse qui l’a accueilli, qu’il dénonce les dictatures ou célèbre l’amour, Anthony Phelps est le poète d’un chant profond dont le souffle ne s’est jamais épuisé.

Le poète Gérard Le Gouic, qui remettait le prix au nom du jury, a choisi de lire quelques extraits de son anthologie pour lui rendre hommage:

«Voici que mes mains entourent ton visage
Délicatement
Comme on lève une coupe de cristal.

Ecoute

Il ne suffit que de frôler
Et le verre résonne et le chant se propage
».


Publicité
No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :