Skip to content

Poètes Coréens en France du 2 au 8 juin 2012

mai 30, 2012

Source : Traversees

Poètes Coréens en France du 2 au 8 juin 2012

Durant toute l’histoire, si tourmentée de la Corée du Sud au XXème siècle (de la longue et brutale domination japonaise à la guerre de Corée – 1950-53 –, puis à la dictature militaire, jusqu’à l’établissement du régime démocratique aujourd’hui en vigueur), dans un pays où la division avec la Corée du Nord n’a pas fini d’avoir des conséquences dramatiques, la poésie a joué et  joue un rôle de premier plan, souvent en opposition contre les diverses oppressions et pour la liberté sous toutes ses formes.

La poésie reste donc aujourd’hui très vivante en Corée. En témoigne par exemple le film Poetry de Lee Chang-dong, qui a connu un vif succès en France (en particulier au Festival de Cannes), et qui révèle l’intrication de l’écriture de poèmes avec des existences individuelles diverses, douloureuses ou soudain lumineuses…

A la poésie coréenne d’aujourd’hui,

la revue Po&sie (éditions Belin) consacre un numéro spécial (de plus de 300 pages) :

on pourra y lire vingt-sept poètes, dont certains sont très connus en Corée (et, pour certains, déjà traduits en français) et d’autres  plus jeunes et à découvrir en France.

A l’occasion de la parution de ce numéro, la revue Po&sie (grâce au soutien de la fondation Daesan) a invité en France quatre poètes coréens parmi les plus marquants d’aujourd’hui.

On pourra donc, en trois occasions (au château de Chambord le 2 juin, à la Maison de l’Amérique latine le 4 juin et au Centre culturel Coréen le 6 juin), entendre et rencontrer  :

Hwang Ji-u, poète célèbre en Corée (et qui fut jadis, comme opposant à la dictature militaire, emprisonné), photographe et plasticien dont un magnifique recueil, De l’hiver-de l’arbre au printemps-de- l’arbre, a été traduit et présenté par Kim Bona chez WILLIAM BLAKE & CO. EDIT.  2006.

Kim Hye-soon, également très lue en Corée, en particulier par nombre de jeunes poètes (un volume en français est en préparation),

et deux poètes plus jeunes : Kwak Hyo-Hwan et Kang Jeong (poète-rocker de quarante ans).

Participeront également à ces rencontres les trois organisateurs de ce numéro : le professeur Jeong Myeong-kyo, Ju Hyounjin et Claude Mouchard.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :